Jour 2 & 3, de la pluie, 25 km à pied et retour à la civilisation

Carnet de voyage en Dominique

Si vous avez loupé le premier épisode de ce carnet de voyage en Dominique, rendez-vous sur l’article précédent. On y parle vomi-boat, express des îles et première impression sur cette île incroyable qu’est la Dominique.

Jour 2, bivouac avorté.

Bivouac à la Dominique
Bivouac à la Dominique

Au matin du deuxième jour, le vent souffle et la pluie continue de frapper la tôle de la maison. La nuit a été fraîche et nous prenons la sage décision de ne pas partir en montagne. Alors qu’hier nous avions une vue dégagée sur le sommet, aujourd’hui il est complètement caché par les nuages. La journée passe plutôt tranquillement, entre le défrichage du terrain, la visite des Salton Falls et les garçons qui décident quand même de monter le bivouac… Mais la pluie continue de tomber et le froid se fait vraiment sentir(22 degrés, oui c’est froid!!!) La sagesse, ou la vieillesse, nous poussera, ce soir-là, à laisser tomber les hamacs encore une fois.

Photo Chute de Salton Ile de la Dominique
Chute de Salton Ile de la Dominique (Salton Falls)

Jour 3, de Pont Cassé à Mahault.

Aujourd’hui, signe la fin de notre séjour à Pont-Cassé, il est temps pour nous de retourner à la civilisation, direction Mahault !
Histoire de rester dans la continuité des choses, il pleut à torrent et comme nous sommes d’horribles parents, nous décidons de rejoindre la ville à pied.
Nous marchons sous une pluie diluvienne, mais le paysage est absolument magnifique, nous traversons des rivières, des cascades, des montagnes, des vallées, des canyons, brefs, je maudis autant cette randonnée que je l’adore !

Nous arrivons chez Verna, qui sera notre hôte jusqu’à la fin de la semaine. Nous sommes trempés, sales et clairement affamés !
C’est le début d’après-midi, le temps de faire un peu connaissance avec la famille, qui est en fait la famille de la marraine à Hugues. Verna, nous explique qu’elle va voir avec ses frères pour qu’ils puissent nous faire visiter un peu le coin en nous faisant éviter les pièges à touriste. Béni soit-elle !!!

Photo Rivière au dessus du pont
Rivière au dessus du pont, la route a été abîme et le pont cassé après Erika

En fin d’après-midi, Aleysha (son frère donc) arrive. Nous voilà en route pour visiter le Parc du Cabrit.
Sur le chemin, nous apprendrons que le cyclone Erika à fait des ravages lors de son passage 2ans plus tôt… Stigmates qui ne sont pas prêt de disparaître…
C’est vraiment un très bel endroit. Je comprendrais plus tard que tous les coins accueillants du public sont toujours très bien entretenus !!!
La vue sur la mer depuis ce parc est fantastique. Cela me permet de me familiariser un peu avec l’histoire de l’île de la Dominique. Les différents envahisseurs, les colons, les batailles, etc.
Petit instant bon plan. Le parc du Cabrit est à la base payant. Mais si vous y allez en fin d’après-midi, le gardien devrait vous laissez passer gratuitement.

Photo Parc du Cabrit île de la dominique
Parc du Cabrit île de la dominique

La nuit tombe, la journée a été longue, c’est l’heure de la Kubuli (bière locale)!!!!
Hugues a trouvé un compère de boisson. Aleysha nous initie au Ché bé Sa »w. En gros, à la base, une bière coûte 5 dollars caraïbes, mais les labs (bar) portant la mention Ché bé sa »w, vendent 3 bières pour 10 dollars caraïbe. Vous aurez 3 bières pour 3.25€. Vous imaginez bien qu’on a très vite retenu ces trois mots !! Quelques bières plus tard, nous voilà enfin rentrés à la maison. Je suis crevée mais pressée d’être à demain.

Laisser un commentaire